PROGRAMME D'APPUI AUX ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE AU MALI

ACTIVITES EN COURS[ voir les activités réalisées ]


Le PAOSC II finance 105 projets des organisations de base

Le Programme d’appui aux organisations de la société civile (PAOSC II), dans le cadre de son 3ème appel à propositions (AP3) a décidé de financer les 105 meilleures propositions des organisations de la société civile du Mali. Le 22 mars 2016, la cérémonie de signature des contrats de subvention à l’hôtel Salam, a réuni autour du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Pierre-Nicolas Meido, chef de l’unité de gestion du PAOSC II et Cécile Tassin-Pelzer, chef de la coopération de la Délégation de l’Union Européenne.


Programme multi-bailleurs, le PAOSC II est doté d’un fonds commun d’environ 10 milliards de FCFA (14 791 067,08 d’euros), financé par le Canada, le Danemark, la Suède, la Suisse et par l’Union Européenne. Le PAOSC II a été lancé pour le renforcement de la capacité et des compétences des associations de base pour une meilleure participation au processus de la décentralisation, et pour quelles jouent mieux leurs rôles d’acteurs de développement et de changement social. Dans le cadre de ses activités, le PAOSC II a lancé son 3ème appel à propositions.


« Cet appel à propositions représente un effort financier d’un milliards de FCFA mis à disposition pour appuyer les organisations de la société civile sur l’ensemble du territoire national afin qu’elles participent aux activités de développement au niveau local », a indiqué Mme Cécile Tassin-Pelzer, Chef de coopération de la Délégation de l’Union européenne au Mali. Elle a mis l’accent sur le fait que cet appel à propositions n° 3 bénéficiera précisément à 105 organisations de la société civile de niveaux 1.


Selon elle, les actions prioritaires sollicitées par cet appel vont accroître l’appropriation du développement local par les citoyens à travers des actions de contrôle citoyen, de plaidoyer, de dialogue politique, la réalisation d’études et l’analyse des politiques de développement visant à améliorer l’efficacité de l’exécution des Programmes de développement social, économique et culturel (PDSEC) des communes. « Nos attentes sont grandes, parce que nous sommes convaincus que ces organisations de la société civile pourront faire valoir les préoccupations essentielles de leurs concitoyens dans le cadre des programmes de développement économiques, social et culturel de leurs communes respectives », a ajouté Cécile Tassin-Pelzer.


Pierre-Nicolas Meido, Chef de l’Unité de gestion du PAOSC II, a indiqué que les projets financés figurent parmi les meilleurs des 425 proposés par les organisations de base.


Abdrahamane Sylla, ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, a rappelé que le programme de renforcement des capacités des organisations de la société civile malienne est financé par l’Union européenne, le Canada, le Danemark, la Suisse et la Suède (…). Il a indiqué que depuis la signature de sa convention de financement le 15 mai 2013, pour un montant d’environ 10 milliards de FCFA, le PAOSC II a déjà appuyé 575 organisations de la société civile. Il a rappelé que cette cérémonie qui intervient après celles organisées à Mopti et à Ségou, porte sur le financement de 105 organisations de la société civile reparties dans toutes les régions du Mali et le District de Bamako pour un montant total de 998 835 000 FCFA.


De Kayes (1ère région) à Kidal (8ème région), des organisations de la Société Civile ont eu le privilège d’être parmi les heureux bénéficiaires au titre de l’appel à proposition n° 3 (AP3) du PAOSCII.


Mme Mariko Korotoum Théra, Chargée des opérations au PAOSC II, a donné les résultats de l’AP3, en fonction des régions du Mali. Sur 423 propositions, Mme Mariko dira que 105 ont été sélectionnées par le CNVS pour financement et 45 demandes sur la liste d’attente.


11 demandes ont été retenues sur les 47 demandes de la région de Kayes. Sur 39 demandes, Koulikoro a eu 11 financées. Pour ses 24 demandes, Sikasso a enregistré 14 projets financés. La région de Ségou a enregistré 19 projets financés sur 63 demandes. 11 projets ont été financés sur 56 demandes du côté de la région de Mopti. Tombouctou a vu 11 de ses projets financés sur 63 demandes. 14 projets de Gao ont été financés sur 71 demandes. Du côté de Kidal, ce sont 2 projets qui ont été financés sur 8 demandes. Et, le District de Bamako a eu 12 projets financés sur 37 demandes.


Le ministre des maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, représentant le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, la Chef de coopération de la Délégation de l’Union européenne au Mali, le représentant du ministre de la décentralisation, la Directrice de la coopération suisse au Mali et le représentant de l’ambassade de la suède, ont procédé à des remises symboliques de contrats de subventions signés à quelques bénéficiaires.


Les bénéficiaires de ces financements sont heureux de cette assistance. En leur nom, Mme Kané Nana Sanou a indiqué : « Nous vous assurons que nous mettrons tout en œuvre pour une mise en œuvre réussie des projets ainsi financés pour le bénéfice de nos communautés pour un développement humain durable au Mali ».